Accueil FAQ Suivi Comment calculer le TRS ?

Comment calculer le TRS ?

Temps de lecture
10 min
Astn'go
Brandon FAVRE-BULLY

La recherche de la performance optimale des moyens de production est une préoccupation quotidienne pour les entreprises. En ce sens, le TRS est l’indicateur clé de performance pour mesurer la productivité d’un moyen et d’une usine.

Qu’est-ce que le TRS ?

Comme son nom l’indique, le Taux de Rendement Synthétique (TRS) est un indicateur qui permet d’avoir une vision synthétique du rendement du moyen concerné.

En 2002, le CETIM et l’AFNOR ont précisé et normalisé le calcul du TRS en créant la norme NF E 60-182. Celle-ci définie notamment que l’amélioration de la performance industrielle passe par trois objectifs :

  • Diminution des temps d’arrêt des moyens de production
  • Suppression des dysfonctionnements humains et matériels
  • Réduction des pertes matières

Mesurer le TRS est une pratique fondamentale pour celui qui souhaite avoir une vision complète et précise de la productivité de son outil de production. A travers cet indicateur, vous obtenez des informations cruciales sur la manière d’améliorer votre processus de fabrication, en identifiant et qualifiant les pertes.

Les temps d’état

Afin de rendre le calcul du TRS plus précis et plus compréhensible, l’AFNOR a défini les « temps d’état », périodes pendant lesquelles le moyen est dans un état connu.

Taux de Rendement Synthétique
Norme AFNOR.

Le temps total

C’est le temps de possession du moyen de production. Temps théorique durant lequel le moyen est utilisable pour produire (il est de 24h pour un jour, 168h pour une semaine…). Il est donc constitué de tous les autres temps d’état.

Le temps d’ouverture

C’est le temps d’ouverture de l’atelier pendant lequel le moyen de production peut être utilisé.

To = Temps total – fermeture de l’atelier

Le temps requis

Temps de référence pendant lequel le moyen est engagé pour produire.

Tr = Temps d’ouverture – arrêts planifiés

Le temps de fonctionnement

Temps pendant lequel le moyen de production a réellement produit.

Tf = Temps requis – temps d’arrêt non planifiés (pannes, aléas…)

Le temps net

Temps pendant lequel le moyen fabrique des produits en respectant le temps de cycle de référence.

Tn = Temps de fonctionnement – écarts de cadence

Le temps utile

Temps pendant lequel le moyen fabrique des produits dans le respect des critères qualité. Il est non mesurable mais calculé en multipliant le nombre de pièces bonnes avec le temps de cycle de référence (temps de cycle théorique, temps de gamme).

Les calculs du taux de rendement synthétique

Il existe plusieurs manières de calculer le taux de rendement synthétique, en fonction des éléments dont on dispose.

Calcul du TRS par le ratio des temps d’états

La formule la plus basique pour calculer le TRS est le rapport entre le temps utile (temps pendant lequel on produit des pièces bonnes à la bonne cadence) et le temps requis (temps organisationnel d’engagement des moyens).

Calcul du TRS par le ratio des temps d'états

Cette formule pose un problème car elle est souvent considérée comme opaque quant à l’état de santé réel de la production. De plus, si le temps requis est facilement accessible (temps d’ouverture – arrêts programmés), le temps utile nécessite lui de connaitre le temps de cycle de référence (temps utile = quantité bonne x temps de cycle de référence).

Cependant, cette notion n’est pas forcément présente dans tous les procédés de fabrication.

Calcul du TRS par les quantités

Une autre façon de calculer le TRS consiste à faire le rapport entre la quantité bonne réalisée pendant le temps utile et la quantité théoriquement réalisable pendant le temps requis.

Calcul du TRS par les quantités

Ce calcul met en évidence la différence entre la quantité d’unités qu’il est possible de réaliser et la quantité réellement réalisée. Mais bien qu’il soit tout à fait valable, il ne renseigne pas sur les trois facteurs liés aux pertes : Qualité, Performance et Disponibilité.

Calcul du TRS par les indicateurs de performance

Bien plus qu’un calcul, c’est un état de santé.

L’avantage de calculer le TRS par ce calcul est qu’il fournit un état de santé complet du moyen, de l’atelier et de l’usine en mettant en relation les trois facteurs internes expliquant les pertes : Qualité, Performance et Disponibilité.

Calcul du TRS par les indicateurs de performance

Ces trois facteurs sont déterminés par des indicateurs mesurables :

Disponibilité ou taux de Disponibilité

Le taux de disponibilité ou Disponibilité Opérationnelle permet de mesurer tous les évènements qui interrompent la production et qui ont une durée suffisamment importante pour qu’il soit utile d’en déterminer la raison. Ces arrêts peuvent être des causes internes, que l’on appelle temps d’arrêt propre (panne machine, dysfonctionnement d’outillage ou pièce, réglage) ou des causes externes, les temps d’arrêt induit (absence de personnel, manque de pièces, défaut d’énergie, problème sur moyen en amont ou en aval).

Le taux de disponibilité est égal au rapport entre le temps de fonctionnement du moyen et son temps requis (temps d’engagement).

Calcul du taux de disponibilité

Une autre manière de voir la disponibilité peut être le ratio entre le temps réel de fonctionnement ou de travail et le temps planifié. Le temps réel de fonctionnement s’obtenant soit par une mesure directe soit en mesurant tous les arrêts (temps d’arrêt) et en les soustrayant du temps planifié.

Temps planifié
Calcul de la disponibilité

Performance ou taux de performance

Dans tout processus de fabrication, il existe des raisons pour lesquelles il est susceptible de fonctionner à une cadence, une vitesse ou un temps de cycle inférieur ou supérieur à la valeur nominale ou théorique (variation de cadence). C’est ce qu’on appelle la performance réelle. Cette performance réelle est définie par le taux de performance, qui se calcul en faisant le rapport entre le temps net (temps pendant lequel le moyen fonctionne au rythme nominal) et le temps de fonctionnement du moyen.

Calcul de la performance

Il s’agit aussi de comparer combien vous produisez d’unités et combien vous auriez pu en produire à la vitesse maximale ou nominale pendant le temps où le moyen a réellement fonctionné.

Unités produites

Les unités produites correspondent à tout ce qui a été réalisé y compris les rebuts. Pour calculer ce qui pourrait être réalisé, il suffit de multiplier le temps de fonctionnement réel par la cadence.

Calcul de la performance

Qualité ou Taux de Qualité

Ce taux permet de juger la qualité de la production, il correspond au rapport entre quantité bonne et quantité réalisée. Ce rapport nous permet de connaitre la quantité de « non-qualité », appelée rebut. Ces rebuts sont définis comme l’ensemble des produits qui ne répondent pas aux critères de qualité et se traduisent par des pertes de matière et de temps.

On peut le calculer soit par les temps soit par les quantités :

Calcul de la qualité
Quantité réalisée

Calcul final

Ainsi, pour calculer le TRS d’un moyen de production par les indicateurs, il suffit de faire le produit des trois taux définis précédemment.

TRS = Taux de Disponibilité x Taux de Performance x Taux de Qualité

Par sa composition, ce calcul du TRS permet non seulement de tracer et quantifier la qualité d’une production, mais surtout d’identifier les pertes et les axes d’amélioration.

Bon à savoir :
Il est possible d’exprimer chacun des trois taux qui composent le TRS en ratio de pièces plutôt qu’en ratio de temps.

Le taux de Disponibilité

Calcul du taux de disponibilité

Le taux de Performance

Calcul du taux de performance

Le taux de Qualité

Calcul du taux de qualité

Grâce aux IIoTs et à l’ensemble des données collectées, Astn’go mesure automatiquement et en temps réel le TRS. Il identifie toutes les causes de non-TRS de façon à les éliminer par la mise en place de plans d’actions. Astn’go est le support des démarches d’amélioration continue qui vous accompagne dans la prise de décision et libère du temps à vous et vos opérateurs pour se concentrer uniquement sur des actions à forte valeur ajoutée.

Pour aller plus loin

La mesure du TRS permet de lancer de nombreux chantiers d’amélioration, qui peuvent être complétés avec Astn’go par les chantiers SMED et par du management visuel, dans le but d’améliorer rapidement votre compétitivité.

Sources :
Guide pratique « Le TRS indicateur de la performance » édité par CETIM (https://livre.fnac.com/a3746090/Ayel-Le-TRS-indicateur-de-la-performance)
Site MES-TRS (https://www.mes-trs.fr/actualite/calcul-du-trs/)